MyPeBS en questions
Anglais

Accueil

Un essai clinique est en cours, dénommé MyPeBS (pour My Personal Breast Screening = mon dépistage personnalisé du cancer du sein).
Cet essai européen, qui devrait durer 6 ans et recruter 80 000 femmes, est destiné à évaluer l'intérêt d'un dépistage individualisé en fonction du risque personnel de développer un cancer du sein.

Cet essai clinique est a priori intéressant. Malheureusement, quand on analyse le protocole, on se rend vite compte que les promoteurs de l'essai ont un net parti pris pro-dépistage. Et ce parti pris les a conduit à faire des choix discutables, si bien que MyPeBS présente de sérieux défauts.

Bien sûr, quand on va sur le site officiel de MyPeBS, ces défauts ne sont pas mentionnés. Il me semble pourtant que, tant les médecins qui sont sollicités pour devenir investigateurs que les femmes auxquelles on propose de participer à l'essai, ont le droit d'avoir une information complète sur les forces mais aussi les faiblesses de MyPeBS.
Pour les forces, on peut faire confiance au site officiel de MyPeBS. Pour les faiblesses, c'est la vocation du présent site.

Par ailleurs, il est difficile de se faire une idée sur MyPeBS sans avoir bien compris les incertitudes actuelles sur le rapport bénéfices/risques du dépistage du cancer du sein tel qu'il se pratique actuellement. De ce fait, une partie du site est dédiée à une mise au point sur le dépistage du cancer du sein.

Ce site comprend donc 3 parties :

- une analyse critique de MyPeBS

- une analyse critique du dépistage actuel du cancer du sein

-
des actualités autour de MyPeBS ou du dépistage du cancer du sein



Dernières actualités

16/08/2021 - Un nouvel exemple de glissement sémantique : de non-inférieur vers plus bénéfique.
Via son site internet, la mutuelle MGEN invite ses adhérentes à participer à MyPeBS. Une fois de plus (cf l'actu du 19/07/21) MyPeBS est présentée comme une étude visant à montrer la supériorité d'un dépistage individuaisé par rapport au dépistage actuel.     Lire la suite

19/07/2021 - Glissement sémantique de non-inférieur vers peut-être supérieur. Un bel exemple !
La Caisse de Prévoyance et de Retraite de la SNCF (CPR SNCF) envoie à ses assurées un mail d'invitation à participer à MyPeBS. Alors que MyPeBS est un essai de non-infériorité, il y est écrit que « les chercheurs évalueront si un dépistage personnalisé pourrait être plus efficace que celui organisé actuellement. »     Lire la suite

28/06/2021 - Informer ou promouvoir, il faut choisir. Le conflit d'intérêt de l'INCa
L'INCa affiche ouvertement sa volonté de promouvoir à tout prix le dépistage du cancer du sein, quitte à délibérément cacher aux femmes certaines informations et censurer les médias qui voudraient s'en faire l'écho.     Lire la suite

24/06/2021 - Inadmissible, l'INCa veut mettre en place une censure de l'information sur les cancers !
En qualifiant d'infox l'expression de doutes sur le rapport bénéfices/risques du dépistage du cancer du sein, l'INCa réalise le 1er acte d'une stratégie qui se propose d'instaurer une censure des sites d'information.     Lire la suite

22/06/2021 - « Le dépistage du cancer du sein est-il inutile, voire néfaste ? » : analyse de l'argumentaire INCa
Après le billet pour dénoncer le comportement inadmissible de l'INCa, qui traite d'infox toute interrogation sur l'intérêt du dépistage du cancer du sein, voici une analyse de l'argumentaire utilisé par l'INCa.     Lire la suite

20/06/2021 - Quand l'INCa perd son sang-froid
Prêt à tout pour assurer la promotion du dépistage, l'INCa vient de franchir une ligne rouge en qualifiant d'infox l'expression de doutes sur le rapport bénéfices/risques du dépistage du cancer du sein.     Lire la suite



Dernière mise à jour le 12/09/2021